Lutter contre les causes d´exil avec courage et confiance et affronter les conséquences liées à cette situation!



Publié le Publié dans Aktuelles französisch

Dans le cadre des « Semaines de l´Afrique 2016 »,  la communauté catholique Africaine  Augsburg a  organisé le 13/11/2016, une messe très spéciale, dans le but  de donner à toutes les personnes concernées de près ou de loin  par la situation mondiale des mouvements migratoires, le courage, l’espoir et la force nécessaire pour continuer à lutter activement contre les causes d´exil et de faire face ensemble  aux conséquences y résultant.


afrikanische_woche_programmAprès la première lecture, les enfants de la communauté ont réfléchi aux différentes  raisons pour lesquelles tant de frères et sœurs quittent leurs pays ou continents d´origine. Ils ont par la suite allumé des bougies pour toutes les personnes impliquées dans cette problématique : pour tous les refugiés dans le monde entier, pour les contrebandiers  et les routes empruntées, pour La politique et les procédures de demande  d’asile, pour les pays d’origine et leurs difficultés, pour les pays de destination et leurs défis. Comme évangile nous  avons lu le texte de Matthieu 13, 26-30: «Venez à moi, vous tous qui peinez et doivent porter des charges lourdes. Je vous donnerai du repos.” Le sermon a été fait en trois langues. Pfarrer Groll nous a rappelé que la messe du dimanche est vraiment l’occasion d’avoir des vacances, loin de nos fardeaux quotidiens, loin de nos préoccupations et de nos défis. Pfarrer Roger  a soutenu que nous sommes tous d´une façon ou d´une autre des exilés. Le fait de penser d´une façon spéciale á nos frères refugiés revient à penser á nous, car nous sommes tous les enfants de Dieu et nous devrions nous  traiter mutuellement avec respect et amour. Pfarrer Vitalis arrondit  prédication en attirant l´attention des paroissiens qui vivent ici en Allemagne sur la nature de leurs relations  et le contenu de leurs conversations avec leurs parents et amis résidants en Afrique. Comment  ils cachent et mentent sur  réalité de leur vie en Allemagne et confortent leurs frères et sœurs dans l’idéologie selon laquelle que la vie en Afrique est sans valeur et n’est meilleure qu´ ici en Europe.

A la fin de la messe , nous avons récité la prière que le  Pape François a dite dernièrement  sur les îles de Lesbos, avec le souhait profond  de parvenir tous, dans une  fraternité universelle, à une solution durable.

Ci-joint la prière du Pape

Prière du Pape François
(Prononcée sur l’île de Lesbos, le 16 avril 2016.)

Ô Dieu de Miséricorde,
Nous te prions pour tous les hommes, les femmes et les enfants qui sont morts après avoir quitté leur pays à la recherche d’une vie meilleure.
Bien que beaucoup de leurs tombes ne portent aucun nom,
chacun d’entre eux est pour toi connu, aimé et précieux.
Puissions-nous ne jamais les oublier, et honorer leur sacrifice non par des paroles, mais par des actes.
Nous te confions tous ceux qui ont entrepris ce voyage,
qui ont supporté l’angoisse, le doute et les humiliations,
afin de retrouver la sécurité et l’espérance.
De même que tu n’as jamais abandonné ton Fils
qui a été conduit en lieu sûr par Marie et Joseph,
sois présent aujourd’hui auprès d’eux, tes fils et filles,
à travers notre tendresse et notre protection.
En prenant soin d’eux, puissions-nous rechercher un monde
où personne ne serait obligé de quitter sa maison
et
où tous pourraient vivre dans la liberté, la dignité et la paix.
Dieu de Miséricorde, Père de tous les hommes,
réveille-nous de notre sommeil d’indifférence !
Ouvre nos yeux à leur souffrance,
et libère-nous de l’insensibilité que le confort du monde et de l’égocentrisme ont fait naître en nous.
À nous, Nations, communauté et individus,
donne-nous de voir que ceux qui arrivent sur nos côtes
sont nos frères et nos sœurs.
Puissions-nous partager avec eux les bienfaits
que
nous avons reçus de ta main, et reconnaître qu’ensemble, en une seule famille humaine,
nous sommes tous migrants, voyageurs espérant parvenir jusqu’à toi,notre véritable demeure,
l
à où toute larme sera effacée,
et où nous serons en paix et en sécurité entre tes bras.
Amen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *